Publié le 31 Mai 2013

Vendredi 31 Mai, la section Clermontoise de l'OCFR a tenue une table d'information et de solidarité avec Deniz K, Militant antifasciste allemand originaire de l'état turque, accusé de tentative de meutre sur un agent de police (cf www.lien vers l article du blog) .

Malgré la pluie les militants Clermontois étaient présent place de Jaude pour affirmer et étendre leur solidarité avec notre camarade Deniz. Ce fut une action riche en débats, et bien accueilli par des passants curieux et intéressés par le sujet.

Solidarité avec Deniz
Solidarité avec Deniz

Voir les commentaires

Rédigé par OC Futur Rouge

Publié dans #Turquie, #Antifascisme, #Répression, #prison

Repost0

Publié le 29 Mai 2013

Voir les commentaires

Rédigé par OC-Futur Rouge

Publié dans #Deniz, #Clermont, #Ferrand, #Zschäpe, #NSU

Repost0

Publié le 29 Mai 2013

Voir les commentaires

Rédigé par OC-Futur Rouge

Repost0

Publié le 25 Mai 2013

Voir les commentaires

Rédigé par OC-Futur Rouge

Publié dans #Homophobie, #Vienne, #Remiller, #Venner

Repost0

Publié le 25 Mai 2013

Succès du rassemblement contre l'homophobie à Vienne

 

Nous nous félicitons de l'opposition qui s'est manifestée ce soir à Vienne contre la manifestation homophobe viennoise. Une quarantaine de personne ont fait face, à quelques mètres, à la mobilisation réactionnaire, qui elle comptait une centaine de participants.

Cette opposition , qui s'est construite dans l'urgence, nous a permis de constater encore une fois l'énergie dont est capable la jeunesse progressiste viennoise.

 

Alors que la manifestation réactionnaire était déjà encadrée par des employés de mairie arborant des tee-shirt de la « manif pour tous », quelques policiers sont venus nous empêcher mollement de nous approcher de la manifestation réactionnaire. Néanmoins, nous étions assez prêt pour pouvoir hurler des slogans et huer les intervenants, en particulier Jacques Remiller, le maire de Vienne. Ses récents propos sont ce qui nous a incité à intervenir sur ce sujet à Vienne.

 

Le maire de Vienne a récemment déclaré publiquement qu'il ne refuserait de célébrer le moindre mariage entre personnes du même sexe, qu'aucun membre de sa majorité n'accepterait de le faire.

 

L'opposition au mariage pour tous du maire de Vienne ne nous étonne pas. Membre de la droite populaire, il est coutumier des déclarations fracassantes et des signatures de projets de lois réactionnaires.

 

Pour lui et pour ceux qu'il représente, le fœtus est « une personne », une vierge noire sur une affiche de festival de jazz un sacrilège.

Il s'était également illustré à la fin des années 90 dans son soutien à Charles Millon, élu président du conseil régional avec les voix du FN ce qui alors choquait.

Lorsqu'il était député, il était courant de le voir cosigner des lois avec Christian Vanneste, Lionel Luca, Christine Boutin. Bien sûr, le refus de l'homoparentalité a toujours été un de ses chevaux de bataille.

 

Alors, effectivement, pour Remiller, comme pour celles et ceux qui manifestent depuis plusieurs mois contre le mariage pour tous, l'ouverture de ce droit leur donne l'impression que leur monde s'effondre. Leur monde, c'est celui de l'étouffant patriarcat légitimé par l'idéologie catholique, où une famille, c'est un papa et une maman, où l'on se marie pour la vie et où les enfants héritent de leur papa.

 

Or, ce monde est en train de dépérir. Rien ne peut arrêter l'aspiration populaire à sortir de ce cadre étroit, à avoir le droit de divorcer, de créer des familles recomposées, de suivre son orientation sexuelle, de se construire autrement que comme une fille douce et soumise ou un garçon viril et dominateur.

 

Pour nous, la loi sur le mariage pour tous ne permet pas de résoudre cette question. Nombreuses encore sont les lois discriminatoires, en particulier concernant les transexuel-le-s, la PMA. De même, seule une mobilisation et un débat de masse peut permettre de résorber l'homophobie au sein du peuple. Or, en laissant traîner les débats, le PS a délibérément libéré la parole homophobe et leur a permis de se mobiliser.

 

Si, étant donné l'urgence dans laquelle nous avons du construire cette mobilisation, nous n'étions pas plus nombreuses et nombreux que les homophobes, la jeunesse progressiste viennoise a brillamment montré que notre camp est celui du progrès, de l'émancipation sociale et que « la vie l'emportera » sur ceux qui veulent faire tourner la roue de l'Histoire à l'envers.

 

Remiller, si t'es vénère, rejoins le, au cimetière !

Succès du rassemblement contre l'homophobie à Vienne
Succès du rassemblement contre l'homophobie à Vienne
Succès du rassemblement contre l'homophobie à Vienne

Voir les commentaires

Rédigé par OC Futur Rouge

Publié dans #Homophobie, #Vienne, #Remiller

Repost0

Publié le 23 Mai 2013

An

Fasciste suicidé mais jamais pardonné!

 

Hier, un militant fasciste historiquement central dans la constitution idéologique et organisationnelle de l'extrême droite française s'est suicidé à Notre Dame. Pour cet homme, se suicider était un acte militant, censé réveiller la France face au danger qui la menace, le droit au mariage pour les couples de même sexe. Son implication dans cette lutte de la bourgeoisie la plus réactionnaire de l'Etat français est symptomatique des engagements qui ont guidé sa vie.

 

Le combat qui a forgé Dominique Venner était celui de l'opposition à la lutte d'indépendance algérienne. Membre fondateur de Jeune Nation, puis de l'OAS, il a été emprisonné pour sa participation à la structuration de l'OAS. Il fait partie de ceux qui ont théorisé le retournement de la réhtorique anti-impérialiste des militants des nations colonisées par la France au profit de l'extrême droite. Nous devons à cette analyse les discours sur « l'invasion de la France », « soumise aux étrangers », insulte à la guerre juste menée contre la France par les pays qu'elle domine. En effet, la France est et reste un pays impérialiste, parmi les plus agressifs, responsable de la surexploitation et de la guerre dans de nombreux pays du monde. Jusqu'à sa mort, il porta la haine de classe et la haine raciste contre nos frères et sœurs immigrés.

 

L'armée française a su étudier les théories de la guerre révolutionnaire pour mener la guerre contre-insurrectionnelle afin d'écraser la lutte anticolonialiste. Venner, qui se piquait d'être un intellectuel, le Figaro allant jusqu'à le qualifier « Historien », étudia Lénine, Gramsci afin de s'approprier leurs enseignements concernant l'organisation. Le livre pour une critique positive, classique du mouvement fasciste français, tente de jeter les bases d'une organisation fasciste capable de prendre le pouvoir. Nos ennemis et ennemies fascistes ont saisi la force de la théorie communiste. Aujourd'hui, le prolétariat, dans l'Etat français, est privé de cette idéolgie, seule à même, pourtant, de porter des coups aux exploiteurs et de les renverser.

 

Venner a rejoint la place qui est celle de la classe qui défend, la bourgeoisie, de plus en plus réactionnaire, de plus en plus agressive au fur et à mesure qu'elle est étranglée par les crises successives, celle des poubelles de l'Histoire. Bien que nous ne puissions que souhaiter que le suicide devienne le mode d'action privilégié de l'extrême droite hexagonale, nous savons que cette classe ne mourra pas d'elle même. A nous, prolétaires, de nous organiser afin de lui porter le coup fatal.

Voir les commentaires

Rédigé par OC Futur Rouge

Publié dans #Antifascisme, #Homophobie

Repost0

Publié le 23 Mai 2013

Voir les commentaires

Rédigé par OC-Futur Rouge

Publié dans #Deniz, #Clermont, #Ferrand, #Zschäpe, #NSU

Repost0

Publié le 22 Mai 2013

Voir les commentaires

Rédigé par OC-Futur Rouge

Publié dans #Egalité, #Vienne, #Homophobie, #Remiller

Repost0

Publié le 21 Mai 2013

Un an après, pour les sans-papiers, quel changement ?

La gauche expulse à tout Valls,

Valls chausse les bottes de Guéant et valide les politiques antérieures.

 

SAMEDI 25 MAI 2013 à 14H

 

MANIFESTATION

de la place Gabriel Péri (place du Pont)

à la place des Terreaux

 

Voir les commentaires

Rédigé par OC Futur Rouge

Repost0

Publié le 20 Mai 2013

SOLIDARITE AVEC DENIZ. K

 

Vous avez sans doute entendu parler du procès qui se tient en Allemagne en ce moment, le procés de Beate Zschäpe et de 4 autres militants néo-nazis du NSU ( Mouvement clandestin National Socialiste). Ces fascistes sont responsables du meurtre de 10 personnes, dont 8 membres de la communauté turque immigrée.

Cette organisation, loin d'être isolée politiquement, a reçu l'appui de centaines de personnes. Que de tels crimes puissent avoir eu lieu est révélateur du racisme d'Etat, pour qui la vie d'un travailleurs immigré vaut si peu qu'elle ne mérite pas d'enquête. En outre, nous pouvons nous interroger sur les complicités que peuvent avoir reçus les néo-nazis en interne à l'Etat, et particulièrement de ses forces de l'ordre.

Nous ne connaissons pas encore ce que sera l'issue de ce procés, mais ce dont nous somme sûrs et sûres c'est que Beate Zchäpe servira de fusible. On la désignera comme psychologiquement instable, on décrira leurs actions comme un phénomène isolé. Alors que l'activité criminelle de ce groupe était révélatrice du développement de la réaction en Allemagne, produit de la politique menée par la bourgeoisie, le patronat et les dirigeants politiques allemands.

 

A coté de cela, l'Etat Allemand à arrété le 21 Avrl 2012 Deniz K, jeune miltant antifasciste turc. Son crime ? Suite à la révélation publique de ces assassinats, la communauté turque s'est mobilisée contre le racisme dont elle est la première cible en Allemagne. Deniz K a participé à des manifestations et est aujourd'hui accusé de tentative de meurtre contre les flics. Incarceré, il risque 5 ans de prison.

 

Alors que l'Etat a laissé faire pendant des années le NSU, il réprime les militants qui luttent pour libérer la classe ouvrière de l'exploitation. Le camarade Deniz risque aujourd'hui des années de prison pour avoir fait face à celles et ceux qui ont assassiné des travailleurs immigrés de sa communauté.

 

Police et justice sont liées pour s'en prendre à un militant antifasciste. Ni la Justice, ni la Police ne sont des forces indépendantes. Elles sont là pour appliquer l'intérêt du patronat.

 

Dans l'Etat français, également, les forces réactionnaires se mobilisent, comme il y a peu sur l'homophobie et on assiste au développement de groupes fascistes. Il est indéniable que la police, la justice, le ministère de l'intérieur ont été bien indulgents avec la bourgeoisie réactionnaire qui défilait contre le mariage pour tous. Quand bien même il s'agit du PS, il fait partie de la même classe et les contradictions entre les bourgeois, qu'ils soient ouvertement réactionnaires ou qu'ils se parent de progressisme sont bien moindres que celle qui les opposent aux exploités.

Il existe néanmoins des contradictions dans la bourgeoisie, qui peuvent s'exprimer parfois violemment. Il est nécessaire parfois de rappeler à l'ordre les auxiliaires de police que sont les fascistes, ce qui explique les procès et arrestations dans leur camp.

Dans la période de crise que nous traversons, le besoin d'étouffer dans l'oeuf les révoltes contre les politiques destructrices de droits sociaux explique la montée et de la répression, qui passe aussi par la montée des groupes fascistes.

Nous avons quant à nous tout intérêt à nous unir, travailleurs et travaillleuses de nationalité française ou immigrés, pour lutter contre les offensives du gouvernement bourgeois contre nos droits. Nous avons plus que jamais besoin de solidarité contre la répression, soutenons Deniz et réclamons sa libération et l'arrêt des poursuites à son encontre,

 

A BAS LA BOURGEOISIE ET SES NERVIS FASCISTES

LIBERTE POUR DENIZ ET TOUS LES MILITANTS ANTIFASCISTES VICTMES DE LA REPRESSION

Solidarité avec Deniz K

Voir les commentaires

Rédigé par OC Futur Rouge

Publié dans #Allemagne, #Turquie, #Antifascisme, #Répression

Repost0