Arrestation de militants antifascistes lyonnais

Publié le 9 Mai 2013

Après des semaines de manifestations quotidiennes réactionnaires à Lyon, auxquelles nous avons avec d'autres organisations opposé deux rassemblements contre l'homophobie, les fascistes lyonnais remettaient ce soir le couvert dans deux rassemblements commémorant la mort d'un de leurs militants (mort dont nous nous félicitons par ailleurs). Nous notons également des contradictions entre groupes fascistes qui sont incapables de s'unifier pour commémorer la mort de l'un de leurs camarades et qui ont tenu deux rassemblements à lyon.

 

Une mobilisation antifasciste a eu lieu ce soir place du Maréchal Lyautey. La police avait prévu un gros dispositif, qui a encerclé le cortège antifasciste et a procédé plus d'une vingtaine d'arrestations. La bac a chassé le reste des militants et militantes en s'énervant de façon disproportionnée, et procédé à des contrôles d'identité avec palpation.

 

Nous ne nous étonnons pas de la tolérance dont a fait preuve le gouvernement vis à vis des mobilisations de la bourgeoisie réactionnaire. Le préfet de lyon n'a condamné les manifestations que lorsque les jeunesses nationalistes se sont approchées du local du PS. Nous faisons face à un Etat qui est là pour servir les intérêts des capitalistes, tout comme le gouvernement PS. Les contradictions qui opposent les fascistes, qui sont des nervis au service des intérêts de la bourgeoisie, au Parti Socialiste sont moindres par rapport à celle qui opposent les militants et militantes progressistes à la bourgeoisie. Nous mêmes avons subi de nombreuses interpellations ces dernières semaines de part notre engagement antifasciste et antihomophobe. Nous sommes solidaires des interpellés de ce soir. Unité à la base et dans l'action contre les fascistes !

Rédigé par OC Futur Rouge

Publié dans #Antifascisme, #lyon, #Répression

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Zora la rousse 10/05/2013 16:52

"Une mobilisation antifasciste a eu lieu ce soir place du Maréchal Lyautey. La police avait prévu un gros dispositif, qui a encerclé le cortège antifasciste et a procédé plus d'une vingtaine d'arrestations. La bac a chassé le reste des militants et militantes en s'énervant de façon disproportionnée, et procédé à des contrôles d'identité avec palpation."

Ouais sauf que concrètement, on fait quoi en termes de tactique de fond pour combattre le fascisme dans la société entière ?

Moi je trouve que ça manque, pour l'instant, d'affiches antifa pour recouvrir les affiches réacs, dans cette ville. Et là, la BAC serait moins vite là pour nous serrer...et en plus, on aurait plus d'influence sur nos camarades de classe qui pour certains virent mal en ce moment (discours racistes et etc), que juste en allant, courageusement oui, mais avec quelle efficacité sur les buts d'ensemble, au front physiquement contre les fafs...ce front étant occupé aussi par la fameuse BAC.

Moi je serais pour laisser les fafs en manifs à la BAC énervée, actuellement (parce que oui maintenant qu'ils ont squatté le PS et aussi la préfecture, ils ont la police un peu à dos donc autant les laisser seuls à seuls...), et pour réinvestir le terrain de la lutte de masse contre le fascisme. Qui passe par l'affichage et d'autres choses comme ça.

Après, c'est tactique, et c'est pas exclusif du tout d'autres actions si je puis dire...mais juste, c'est mieux de faire front à 5000 contre une manif de fafs, que à des effectifs comme ils sont aujourd'hui et que la BAC peut facilement enfermer.
Donc pour moi, préparons la riposte ainsi.

Et aussi, c'est bien s'il y a des nouvelles des suites pour les interpelé.e.s d'hier soir, parce que souvent on sait juste ce fait, et les suites (négatives mais aussi parfois positives) sont un peu pas assez relayées.

Merci.

Sophie Perrin 10/05/2013 16:41

"mort dont nous nous félicitons par ailleurs"

Moi je me félicite pas des morts comme ça.

Je vous écris en privé sur autre chose / à ce billet.