Attentat en Isère : les impérialistes sont responsables

Publié le 27 Juin 2015

 

Attentat en Isère : les impérialistes sont responsables !

 

La vallée du Rhône est un territoire où se concentre industrie nucléaire, pétrolière, chimique. C'est dans la vallée du Rhône que la majeure partie du combustible nucléaire mondial est fabriqué. C'est une région hautement stratégique. 

Le raffinage du pétrole est essentiel pour tirer une plus-value du pillage du pétrole orchestré par Total et les autres compagnies pétrolières. Ces industries lourdes sont essentielles au reste de la production industrielle.

Elles sont stratégiques pour les pays impérialistes au niveau non seulement français mais mondial, c'est pourquoi la vallée du Rhône est sous surveillance constante de l'OTAN et des forces armées françaises. L'Etat a mis, dès l'explosion à Saint Quentin en Fallavier, sous surveillance accrue les territoires où se concentre l'industrie nucléaire.

C'est aussi dans cette région que les projets d'exploitation du Gaz de Schiste émergent. Seule la mobilisation des habitant-e-s freine leur légalisation, alors que l'Etat et les multinationales ont déjà prospectés les sols.

 

La population de ces territoires vit sur une poudrière qui n'a pas besoin d'attentats pour être dangereuse. 

En 1966, la raffinerie de Feyzin avait explosé, entraînant la mort de 18 personnes, en majeure partie des pompiers. 

Au delà des accidents spectaculaires, dont seulement quelques uns font l'objet d'une publicité, cette industrie pollue l'environnement et menace sur le long terme la santé des habitant-e-s et des travailleurs et travailleuses.

Accidents, pollutions, font l'objet d'une omerta de la part de l'Etat et des industriels.

De plus, ces industries n'ont pas pris en compte le risque sismique réel de la région, et ne peuvent pas supporter un séisme.

Par contre, en prenant pour argument la sécurité des habitants et habitantes, ils organisent une surveillance et l'encadrement policier et militaire de ceux et celles ci. Jean Jacques Queyranne vient de justifier la loi renseignement suite à cet attentat.

 

Ce ne sont pas les classes populaires de la région qui ont choisi de concentrer ces industries ici. Bien souvent, la population de la vallée du Rhône a été importée par le patronat et l'Etat pour y travailler. 

Ce ne sont pas les populations qui sont responsables du chaos semé par la France de part le monde dans la course au pillage des richesses. Chaos qui parfois rejaillit sur le territoire français. La sécurité face aux risques d'attentats, ce n'est pas le problème de la population des territoires de la vallée du Rhône, c'est le problème des impérialistes qui sur-exploitent les territoires, épuisent et polluent le sol dans tous les pays où ils se trouvent et concentrent leurs industries sans que les bénéfices ne soient redistribués aux travailleurs/euses et riverain-e-s.

 

AirProducts est une entreprise américaine internationale qui produit du gaz industriel et médical. S'ils ont été ciblés, ce n'est sûrement pas un hasard. De la vallée de la chimie au sud de Lyon, à l'embouchure du Rhône, de nombreuses multinationales profitent de la géographie du territoire et de sa masse d'ouvriers/ères. Ces industries sont souvent les seuls débouchés d'emplois pour les jeunes et les travailleurs/euses des environs. Tout le long du fleuve, ces industries polluent, étouffent l'atmosphère, empoisonnent nos eaux, sinistrent nos paysages, réquisitionnent nos terres, font la loi sur le marché du travail et organisent la politique de nos communes. 

 

Ces faiseurs de morts font la fierté de l'impérialisme français, autant qu'elles sont son avant-garde. Que ce soit Areva dans la vallée du Tricastin, ou Total, ce sont ces mêmes groupes qui sont des piliers de la France-Afrique.

 

Dans ces territoires sinistrés, où il n'y a pas de travail hors de ces industries, certain-e-s sont tentés par des idéologies réactionnaires. Dans ces mêmes territoires, les idées identitaires ou nationalistes sont fortes. Le FN y fait de gros scores électoraux. Le chauvinisme y fait son lit sur le "produire français" des impérialistes. 

D'autres parmi les classes populaires font le choix désespéré de rejoindre des mouvements religieux radicaux. Selon les premières informations, ce serait le cas des auteurs de l'attentat perpétré en Isère. S'en prendre aux ouvriers/ères qui travaillent sur le site industriel n'a aucun sens quand on veut dénoncer la responsabilité de ces entreprises. 

Au contraire, lutter contre ces entreprises c'est lutter pour les droits des travailleurs/euses qui y sont exploités et donc rejoindre leur combat.

 
 
 
Attentat en Isère : les impérialistes sont responsables

Rédigé par OC Futur Rouge

Publié dans #International, #lyon

Repost 0
Commenter cet article