Solidarité avec la lutte contre le barrage de Sivens

Publié le 7 Mars 2015

Solidarité avec la lutte contre le barrage de Sivens !

 
Un mort ne suffit pas à l'Etat Français. La police et les gendarmes mobiles ont évacué la ZAD de Sivens, aidé des milices de la FNSEA, qui représentent les intérêts des gros exploitants agricoles.
C'est une provocation de plus !
Rappelons que la construction d'un barrage à Sivens vise à retenir 1,5 million de mètre cube d'eau sur 42 hectares, au prix de 8,49 millions d'euros hors taxe, et 300 000 euros de gestion annuelle.
Ce projet profitera aux riches exploitants de masse, mais pas aux petits paysans locaux, qui s'y opposent, et qui se retrouveraient étouffés par la concurrence. Seuls une quarantaine d'exploitation, essentiellement de Maïs en profiteraient. C'est un cadeau coûteux pour la population et qui ne rend service qu'aux patrons !
Nous nous opposons à ce projet. Des militant-e-s anti-capitalistes avaient décidés de lutter contre la construction de ce barrage, et comme à Notre Dame des Landes, ils/elles ont installés une ZAD sur place et occupent le terrain. L'un d'entre eux : Rémi Fraisse, a payé cette résistance de sa vie, assassiné par l'Etat Français.
A l'issue d'une stratégie de tension, ils et elles se font expulser par la force, et sont réprimé-e-s violemment. 21 ont été arrêtés. 
La police et les gendarmes se font largement aider par leurs complices de la FNSEA qui mènent des agressions physiques sur la ZAD et autour, et menacent de mort ceux/celles qui résistent. 
Leurs militant-e-s sont venus en masse pour participer à l'expulsion, en tout impunité, et ont entièrement bloqué la zone, coupant les zadistes de leurs soutiens extérieurs et empêchant tout convoi alimentaire. Ces commandos armés ont totalement saccagés les campements de la ZAD. Plusieurs zadistes se sont fait gravement tabasser, parfois avec l'intention de tuer. 
Après la mort de Rémi Fraisse, laisser la FNSEA faire "le sale boulot" est le moyen de ne pas se mouiller, mais c'est bien le rôle de supplétif de l'état français que joue la FNSEA. Rien d'étonnant à cette convergence entre riches exploitants agricoles et un état au service des capitalistes.
 
Solidarité avec les zadistes !
A bas la FNSEA et la répression !
Une attaque contre un.e seul.e est une attaque contre tous/tes !
Non au barrage !
Solidarité avec la lutte contre le barrage de Sivens

Rédigé par OC Futur Rouge

Publié dans #environnement, #Répression

Repost 0
Commenter cet article

olivier 09/03/2015 22:24

Merci pour cet article .