Solidarité avec Joel

Publié le 24 Septembre 2014

Solidarité avec Joel !

 

Notre camarade de lutte Joel, militant antifasciste, indépendantiste et communiste libertaire passera en procès à Baiona le 6 octobre. Il avait été arrêté le 24 Juin 2013, alors qu’un contre rassemblement était organisé pour s’opposer à l’organisation d’un rassemblement homophobe à Baiona.

Un homophobe avait commis une insupportable provocation qui avait entraîné une réaction de notre camarade. Joel avait été placé en garde à vue. L’homophobe n’avait pas reçu d’ITT.

Le maire d’Arcangues, farouche opposant au mariage pour tou-te-s, était présent lors de ce rassemblement homophobe. L’évêque de Bayonne, « Monseigneur » Aillet, qui officie à la cathédrale St André, à côté du Petit Bayonne, quartier militant de la ville, est lui-même un intégriste, coutumier des provocations contre les militant-e-s basques. La cathédrale St André est fréquentée par les intégristes bordelais-e-s. L’AGRIF qui lutte contre la « christianophobie » avait déjà déposé plainte contre les militant-e-s progressistes et antifascistes d’Iparralde (pays basque nord).

Tenir un procès plus d’un an après les faits, alors qu’ils sont mineurs, c’est une preuve de plus  l’acharnement judiciaire contre les militant-e-s indépendantistes basques. C’est également une preuve que le PS, loin de défendre celles et ceux qui luttent contre les fascistes, contre la transphobie, la lesbophobie et l’homophobie, les réprime. Les contradictions, nous le disons depuis des années, entre les différents camps de la bourgeoisie, sont moindres par rapport à celles qui nous opposent à elle.

Nous sommes solidaires de Joel, en tant que militant indépendantiste, en tant qu’antifasciste, en tant que communiste libertaire.

Nous sommes concerné-e-s par les mesures de répression qui touchent les militant-e-s basques, car nous les considérons pleinement comme des camarades. Nous sommes respectons le droit à l’autodétermination du peuple basque et à choisir ses formes de lutte, pacifique ou violente. Nous respectons également le droit du peuple basque à s’organiser pour mener cette lutte.

Nous sommes concerné-e-s par la répression qui touche les antifascistes, dont nous-mêmes nous avons été victimes, car nous considérons essentiel de s’organiser contre la division que sème la bourgeoisie dans nos rangs et contre la terreur fasciste.

Nous partageons, de plus, avec Joel, un ensemble de positions politiques poussées et le considérons comme un militant révolutionnaire.

Nous suivrons donc avec attention ce procès, serons présent-e-s, et tâcherons d’assumer au mieux nos tâches de solidarité avec Joel.

Face à la répression fasciste, policière, judiciaire, soyons solidaires !

Errepresio faxista, poliziala eta judizialaren aurrean, elkartasuna erakutsi !

Solidarité avec Joel

Rédigé par OC Futur Rouge

Publié dans #Pays Basque, #Répression, #Antifascisme, #Homophobie

Repost 0
Commenter cet article