Arrestations et inculpations à Tours contre Dieudonné

Publié le 6 Janvier 2014

Vendredi soir, à Tours, 4 jeunes camarades, dont l'un de l'OCFR, ont été interpellés par la Police Nationale et la Brigade anti-criminelle et placés en garde à vue.

Il leur était reproché des dégradations en réunion, à savoir des tags contre la tenue du spectacle de Dieudonné au Vinci le 10 Janvier, notamment « Dieudo une balle, Soral une rafale ». Des tags ont également été réalisés sur la façade d'un commissariat de Tours et de la Préfecture.

Après avoir été placés toute la nuit et pour deux d'entre eux une grande partie de la journée de samedi en garde à vue, ils ont été libérés. Deux ont été libérés sans charge retenues. Nous ignorons encore les charges retenues ou non contre l'un d'entre eux. Le dernier, le militant de l'OCFR, s'est vu gratifier d'une amende de 500 euros. Il s'est vu, de plus, inculpé pour avoir,"sans autorisation préalable, tracé des inscriptions, signes ou dessins n'ayant entraînés qu'un dommage léger au préjudice de la Préfecture d'Indre-et-Loire et de Tours Evènements (Vinci et autres), lesdites dégradations ayant été commises sur une façade, un véhicule, une voie publique ou un mobilier urbain en l'espèce sur des murs et des vitres des bâtiments". La Préfecture s'est portée partie civile contre notre camarade.

 

 

Pour nous, les théories antisémites, complotistes propagées par Dieudonné sont là pour détourner les masses de l'explication réelle des problèmes qu'elles subissent violemment en cette période de crise intense. Les explications sont à chercher dans les contradictions internes au système capitaliste, système à bout de souffle dominé par une bourgeoisie prête à tout pour continuer à faire du profit.

« Il faut, comme l'écrivait G. Politzer, pour la bourgeoisie trouver le moyen de recréer, malgré l’existence du marxisme, les ténèbres dans les consciences (…). Et c’est ainsi que naît le racisme, dont tous les « mythes » correspondent à un double but : combiner la force et la ruse, pour mettre dans la conscience des hommes des illusions qui les rendent soumis au capital et prêts à la guerre impérialiste. Ils se sont orientés vers l’idée de race. Par là doit se perdre la connaissance la plus importante, celle du rôle de l’économie. Par là doit se perdre la notion fondamentale de classe. Par là doit se perdre la connaissance que le marxisme a apportée aux travailleurs des lois de l’évolution de la société, la connaissance du moyen de sortir de la société capitaliste. ».1)

 

 

Il est donc pour nous inadmissible que Dieudonné puisse s'exprimer, mais nous ne comptons pas non plus sur l'Etat pour réprimer Dieudonné. Certes, le Ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, s'élève contre l'antisémitisme de Dieudonné et les spectacles de Dieudonné peuvent être interdits. Le spectacle de Dieudonné, à Tours, par exemple, n'aura pas lieu, à la demande du maire de la ville. Néanmoins, l'action de l'Etat est incapable de réduire les contradictions que creuse Dieudonné entre différentes couches des classes populaires, en fonction de leur couleur ou de leur religion.

Parce que c'est ce que fait le gouvernement : chercher lui aussi à semer la division dans les rangs des classes populaires, notamment en excitant la haine anti-rom, en continuant à cibler l'islam et les musluman-e-s. Cette politique raciste a des conséquences douloureuses pour les immigré-e-s sans papiers chassé-e-s dans les rues, parqué-e-s dans les centre de rétention et expulsé-e-s.

C'est en entraînant les larges masses dans la lutte contre le capitalisme que nous chasserons les illusions réactionnaires dont les Dieudonné et les Soral se font les chantres, que nous restaurerons la conscience et l'unité du prolétariat. Il est évident que les théories antisémites ne résisteraient pas à l'expérience du feu de la lutte des classes (ni à la moindre implication réelle dans la lutte pour le peuple palestinien).

Lorsque les masses affrontent le gouvernement, les patron-ne-s, la police, il apparaît clairement que l'ennemie, c'est la bourgeoisie, et qu'elle ne domine pas par un complot mais par sa place dans le système de production capitaliste. Toujours est il que les théories antisémites et complotistes de Dieudonné tirent en arrière les masses et retardent le vaste mouvement dont nous aurions besoin pour obtenir des victoires contre un gouvernement qui a pu faire passer l'ANI, la réforme des retraites, mener des guerres sans problèmes.

La maladie dieudonniste est une maladie de l'apathie, apathie dont nous sommes responsables dans notre incapacité à avoir un poids réel sur la lutte des classes.

Et comme le disaient d'autres que nous, mais nous sommes d'accord :

"Finie l'apathie, vive le communisme !"

 

C'est pour dénoncer le gouvernement que des tags ont également été faits en soutien à la lutte de Notre Dame des Landes, à celle des Naxalites en Inde, à Georges Abdallah.

 

Nous appelons bien sûr à faire front autour des camarades inculpés à Tours et à les soutenir face à la Justice et vous tiendrons au courant des suites judiciaires. Nous appelons à également à faire barrage à Dieudonné et à lutter contre les idées réactionnaires qu'il diffuse parmi les masses.

 

Faisons front contre la répression !

 

PCMF / OCFR

 

1) Georges Politzer, Révolution et contre-révolution au XXème siècle

Arrestations et inculpations à Tours contre Dieudonné

Rédigé par OC Futur Rouge

Publié dans #Tours, #Répression, #Dieudonné

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

redcomunista 08/01/2014 14:08

Solidaritat!!

camp volant 06/01/2014 18:05

http://campvolant.wordpress.com/2013/12/23/dieudonne-faux-martyr-et-maitre-imposteur/

richard 06/01/2014 12:13

quand canal plus fait un sketch sur le génocide du rwanda, on vous entend pas manifester. ah mais oui, le rwanda est un des pays les plus pauvres et les moins influents de la planete.

sympathie 06/01/2014 18:05

On ne condamne pas l'humour. Dieudonné ne fait pas que ça : il tient ouvertement des propos antisémites en dehors de ses spectacles, s'affiche publiquement avec Soral ("Egalite et Réconciliation") et Serge Ayoub ("Troisième Voie", "Jeunesses Nationalistes Révolutionnaires") dont anciens subordonnés assurent la protection durant ses spectacles. Qaund Desproges faisait de l'humour sur les juifs, on le savait alors que Dieudo joue spécifiquement sur son ambiguïté (si s'en est une) pour se faire de la pub.
Je constate que tu devrais plus t'informer sur ce personnage (faut regarder plus que ses "spectacles", gratter un peu).

richard 06/01/2014 12:22

ca n'a pas de rapport avec dieudonné l'intervention en afrique.
peut on rire de la shoah, visiblement non selon vous.
peut on rire du genocide rwandais, ça ne vous gène pas.

je constate simplement

OC Futur Rouge 06/01/2014 12:16

Tu peux lire nos différents communiqués contre les interventions militaires de la France en Afrique plus bas, par exemple. Merci.