Message de l'OCFR pour l'hommage au martyrs du TKP/ML et du TIKKO

Publié le 8 Février 2018

Message de l’Organisation Communiste  Futur Rouge pour l’hommage aux martyr-e-s du TKP/ML et du TIKKO
 
Il y a quelques jours, nous avons été sollicité-e-s pour prendre la parole à une journée d’hommage aux martyr-e-s du Parti Communiste de Turquie/Marxiste-Léniniste (TKP/ML) et de l’Armée de Libération Ouvrière et Paysanne (TIKKO), journée dédiée tout spécialement cette année au commandant Nubar Ozanyan mort après une longue vie de combat pour la libération des peuples et le communisme. Voilà notre message :
 
Nous,  Organisation Communiste-Futur Rouge, tenons à apporter notre salut fraternel au TKPml, dont la lutte depuis 46 ans est une importante source d’inspiration pour les communistes du monde entier.
Nous, communistes dans l’Etat français, avons subi depuis notre naissance la pression idéologique de l’impérialisme, dont les médias nous répétaient que le communisme et la lutte des classes étaient morts. Les seules alternatives que le système nous présentait pour lutter contre lui, était les partis réformistes et révisionnistes qu’il subventionnait, tandis que les fascistes et les réactionnaires attaquaient nos camarades issu-e-s de l’immigration.
Dans ce contexte, la guerre populaire du TKP/ML, de son armée le TIKKO et de son front d’organisations de masse était une flamme qui ne s’éteignait pas et nous éclairait dans la nuit impérialiste.
La diaspora révolutionnaire anatolienne a aidé à former une génération de communistes révolutionnaires dans l’Etat français. Nous leur devons l’espoir, et nous avons un devoir révolutionnaire envers leur lutte.
 
Le camarade Ibrahim Kaypakkaya a été un exemple par sa vie de combattant. Son héroïsme face à la mort, quand il a préféré donner sa vie plutôt que les noms de ses camarades l’ont rendu immortel. Mais il est aussi une source d’inspiration par ses idées. Dans l’Etat français comme dans l’Etat turc, le social-chauvinisme a semé la division dans le mouvement ouvrier. Ibrahim Kaypakkaya a marqué une rupture avec ce chauvinisme en partant de l’oppression spécifique des peuples kurde, alevi, arménien. Nous devons apprendre de lui pour nous unir avec les peuples victimes de l’oppression de l’Impérialisme français, de l’Afrique à la Guyane en passant par le Pays Basque, mais aussi avec les minorités nationales victimes du racisme dans l’Etat français. Notre classe ouvrière est internationale. Nous exigeons la libération des dix camarades de l’ATIK actuellement détenu-e-s en Allemagne pour avoir organisé les prolétaires de la diaspora anatolienne en Europe de l’ouest.
 
Aujourd’hui, des événements terribles se passent en Anatolie et au Kurdistan, avec d’une part la répression fasciste toujours plus intense dans l’Etat turc et d’autre part avec l’attaque de l’armée turque et de ses mercenaires à Afrin.
Nous saluons nos camarades du TIKKO qui défendent Afrin épaules contre épaules, aux côtés de la résistance kurdes des YPG/YPJ et des populations arabes, turkmènes, arméniennes qui aspirent à vivre ensemble dans la paix.
Alors que tous les impérialismes russe, US, français…trahissent les promesses faites aux Kurdes, la solidarité des révolutionnaires du monde entier est le meilleur garant de la lutte de libération au Rojava et de ses acquis progressistes.
Notre devoir est de dénoncer la collaboration de l’Etat impérialiste français, ce marchand d’armes et de prisons, avec les crimes de l’Etat fasciste turc en Anatolie et au Rojava.
A ce titre, nous avons une pensée pour tou-te-s les martyr-e-s tombé-e-s au Rojava, et une pensée particulière pour le camarade Nubar Ozanyan, qui a combattu en Palestine, au Liban, au Karabagh, au Kurdistan d’Irak, avant de donner sa vie pour protéger le Rojava.
Nous devons relever le drapeau de la solidarité internationale pour lequel il est tombé, comme est tombée la camarade Barbara Anna Kistler.
 
Les MARTYR-E-S DU PEUPLE SONT IMMORTEL-LE-S !
VIVE L’INTERNATIONALISME PROLETARIEN !
VIVE LE COMMUNISME !
Message de l'OCFR pour l'hommage au martyrs du TKP/ML et du TIKKO

Rédigé par OC Futur Rouge

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article